mardi 11 septembre 2012

5 Phaenix, tome 1 : Les cendres de l'oubli de Carina Rozenfeld

Auteur : Carina Rozenfeld
Editions : Robert Laffon (Collection R)
Genre : Fantastique, Jeunesse
Sortie : 2012
Pages : 432

Quatrième de couverture :

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel...
Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter.

Mon avis : 

Que de mystères se cachent derrière ce titre et cette couverture.
Encore une fois j'ai été séduite par l'atmosphère que dégage cette dernière.
Je me demandais quelle histoire et quel secret pouvait bien dissimuler ce corps nu et couvert de cendres.
Comme tous les premiers tomes, la lectrice que je suis reste impatiente d'avoir le second tome en 2013.

Sur le net, et notamment les réseaux sociaux, on peut parfois lire certaines réticences ou interrogations de certains lecteurs face à l'univers young adult dit un peu trop jeune, je comprends et ne juge pas ce point de vue.
Pour ma part, c'est un des genres, après les Thrillers, qui m'a permis de renouer avec un rythme intense de lecture.
Même si le genre reprend souvent certains codes déjà vus comme le triangle amoureux, je reste très surprise et agréablement d'ailleurs par tous ces romans YA qui offre une belle diversité d'histoires extraordinaires.

J'en profite pour remercier la Collection R et tous ses merveilleux interlocuteurs qui nous permettent de découvrir cette collection que je trouve juste génialissime et avec laquelle pour le moment je n'ai rencontré aucune déception.
Alors juste un grand MERCI !!
Saluons également l'entrée de notre troisième auteure francophone dans la collection R!

Revenons à l’essentiel, l'histoire de Phaenix : décidément en ce moment la musique est présente dans beaucoup de mes lectures et surtout le même instrument : le violoncelle, instrument que je rêve de pouvoir apprendre à exercer.
Ce sont donc deux univers que j'affectionne qui s'unissent pour mon plus grand plaisir!

Nous suivons Anaia, (prénom très original) : personnage principal du livre, qui emménage avec ses parents dans le Sud de la France afin d'y ouvrir des chambres d’hôtes.
On suit Anaia à son entrée en Fac, le théâtre et la musique y sont les matières principales enseignées, un cursus qui lui permettra de mettre ses talents en avant.
Même s'il est toujours difficile de s’intégrer dans une nouvelle école, Anaia relève ce défi haut la main  et se retrouve vite dans un petit groupe d'étudiants sympathiques.
Mais rien n'est jamais parfait, Anaia est perturbée par d'étranges cauchemars et des grains de beauté apparaissent dans la paume de sa main.
Deux jeunes hommes Enry et Eidan vont se rapprocher de la jeune femme, deux caractères et deux physiques diamétralement opposés, la jeune femme va se voir troubler par l’intérêt que lui portent ces deux jeunes hommes.

Même si je peux déjà avouer que ce n'est pas un coup de cœur, j'ai vraiment accroché à ce roman car celui ci regroupe plusieurs thèmes que j'aime       beaucoup personnellement.
J'ai aimé le style fluide de l'auteure on se balade avec légèreté tout le long du roman, ce dernier se lit facilement.
L'auteure intègre des éléments actuels de notre société comme les conversations Facebook qu'entretiennent Anaia et ses ami(e)s, j'ai bien aimé cette idée!

La musique a une part importante dans l'histoire, moi qui suis autant amoureuse des notes que des mots j'en ai été comblée!!
Les sentiments que les joueurs de musique ressentent avec leurs instruments, on peu même parler de relation intense, sont parfaitement retranscris.
La sensation de ne faire qu'un avec son instrument, vibrer au son des notes et entrer en transe ou en communion parfaite avec la musique, toutes ces sensations ont été joliment écrites par l'auteur, on avait même l'impression en lisant ces passages de ressentir nous aussi les émotions du groupe qui jouait.
La playlist qui accompagne le roman regorge de quelques pépites, des titres très connus et d'autres moins mais qui méritent une oreille attentive.

Le sujet du Phénix, j'ai adoré que le roman tourne autour de cet oiseau mythique, ça change des créatures rencontrées habituellement comme les vampires, loup-garou et autres créatures de la nuit.

Alors après avoir lu ma chronique, je pense que certain(e)s vont se poser la question : pourquoi pas le coup de cœur ?????
Je fonctionne avec mes lectures comme avec les sentiments de ma vie quotidienne, si je n'ai pas les petits papillons dans le ventre c'est que la magie n'a pas opéré, mais pour le cas du roman de cette chronique ce n'est pas complètement vrai.
Tout a fonctionné, j'ai été happée par l'histoire, je l'ai lu très rapidement, les personnages, notamment Anaia, m'ont beaucoup plu,  sans oublier la musique qui fait partie intégrante du roman.
Le charme a complètement opéré mais il a manqué quelques petites choses pour déclencher le coup de cœur, j'avoue que je ne suis pas passée loin!

Car le seul et unique bémol que je me permets de noter, ce sont les dernières pages où j'ai trouvé Anaia un peu longue à comprendre ce qui se passait mais c'est en même temps évident car sinon il n'y aurait pas de second tome, mais chuuuut je ne vais pas spoiler, à vous de découvrir cette petite merveille.

L'année 2013 sera sous le signe des seconds tomes de la Collection R !!

























5 commentaires:

  1. Bonjour,
    C'est un roman que j'ai trèèès envie de découvrir! =)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis comme toi concernant les coup de cœurs. Il faut que ça me donne des frissons. Contente que le roman t'ai plu et très belle chronique. Perso, je l'ai dévoré et j'ai été totalement subjuguée par l'univers de Carina Rozenfeld !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui pareil c'est un bel univers et ça va être long pour la suite j'ai hâte
      encore une très belle découverte de la collection R

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé aussi. l'univers est magique et mystérieux. Et le fait que cela se passe en France est un bon plus ;)

    Attends de lire la suite :)

    Bisous

    RépondreSupprimer

Votre avis intéresse Rose :)